COUDRAY AU PERCHE     courriel :mairie.coudray-au-perche@wanadoo.fr

      

Le Coudréen en ligne

Location de la salle des fêtes

Le Saint Pierre

Un livre sur Coudray

106e fête des laboureurs : les photos

Accueil

Les photos des soirées cabaret

Situation géographique

Une commune dynamique

La fête des laboureurs

Liens

 

Pour en savoir plus sur la restauration de l'église, cliquez ici ...

L'Eglise Saint Pierre

L'église Saint Pierre de Coudray ne manque pas de charme par ses proportions et la simplicité de son architecture. Elle est constituée de trois parties fort disparates, la nefle chœur, la sacristie.

Tous les ans elle est magnifiquement décorée pour la fête des laboureurs et des ouvriers

 

La nef du XIIe siècle est la partie la plus ancienne. Elle est romane comme en attestent les petites fenêtres en plein cintre, le portail, ainsi que la charpente.

Obturées de nos jours on peut encore discerner sur les parois de la nef d'anciennes ouvertures romanes qui éclairaient l'édifice.

A l'ouest, l'édifice est percé d'un portail de style roman couronné de deux archivoltes et surmonté d'une petite fenêtre en plein cintre. Deux pilastres en pierre de taille encadrent l'ensemble

 

Dans le prolongement s'ouvre le chœur plus élevé que la nef de style ogival construit au XVe et au XVIe siècle.

 

 

Au XIXe siècle plusieurs campagnes de travaux de restauration et d'embellissement de l'église furent réalisés grâce à la générosité du prince et de la princesse d'Hénin propriétaires de Montgraham.

L'ouverture d'une baie axiale au chevet entraîna la modification du retable principal : des colonnes géminées encadrent la fenêtre au réseau flamboyant. 

On fit également construire dans la nef une tribune destinée à rassembler les enfants de l'école des sœurs venus assister aux offices.

Les voûtes du chœur furent réalisées à cette même époque, ainsi que la sacristie

 

restauration : cliquez ici

Une flèche octogonale élancée coiffe la toiture dans sa partie occidentale. Plusieurs fois déjà elle fut victime de la foudre.

Ce clocher date du siècle dernier remplaçant certainement un clocher en maçonnerie.

 

A l'intérieur quelques belles pièces méritent qu'on s'y intéresse :

  • Une Vierge à l'enfant en pierre (XVIe siècle)

  • Une statue de Sainte Barbe en bois peint (XVIe - XVIIe siècle)

  • Une pierre sculptée portant trois écus martelés et plusieurs pendentifs (XVe - XVIe siècle)

  • Une piscine en pierre Renaissance encadrée de pinacles à crochets. Elle est ornée d'un gable en accolade couronné d'un fleuron.

  • Une statue de Saint Pierre en bois doré (XVIIIe siècle)

  • La poutre de Gloire sur laquelle reposent la Vierge Marie et Saint Jean en pierre polychrome ( XVIIe siècle)